AVANT, PENDANT, APRES

LE CHALLENGE DE L’ECOMOBILITE SCOLAIRE

Quelles idées d’animations, services et aménagements
pour que l’écomobilité scolaire soit une préoccupation sur le long terme ?

Encourager les élèves à venir à vélo ou trottinnette pendant le challenge peut poser un souci pour leur bon stationnement si la question n’a pas été anticipée.S’il n’y a pas encore de solution de stationnement existante, ou si elle s’avère insuffisante, une solution temporaire peut être imaginée. La Ville d’Houplines avait par exemple mis en place quelques barrières dans une cour d’école le temps du challenge.Sur du plus long terme, il sera intéressant de se diriger vers une solution pérenne à l’extérieur, ou mieux, à l’intérieur de l’école.
Le permis piéton s’adresse principalement aux élèves de CE2 et peut s’inscrire dans le cadre de l’APER (Attestation de Première Education de Sécurité Routière).Dans un premier temps, les élèves sont sensibilisés aux risques routiers par l’enseignant (des outils pédagogiques de la MAIF sont mis à disposition) mais également lors d’une séance avec un gendarme ou policier. Un examen en classe permet de valider les connaissances apprises. À l’issue de ces sessions, les "Permis Piéton" sont remis aux enfants à l’occasion d’une cérémonie solennelle qui se tient en présence des parents d’élèves, des enseignants, des gendarmes, presse locale, du maire et de ses adjoints… et qui symbolise l’engagement formel de l’enfant à respecter les règles de précaution apprises.Contact : L’antenne Prévention Maif de votre département : https://www.prevention-maif.fr/vos-antennes-en-region/
Le permis cycliste enfant s’adresse principalement aux élèves de CM2.Il se déroule sur le même principe que le permis piéton évoqué ci-dessus.En plus du permis, les enfants se voient remettre un gilet réfléchissant.
Un pédibus, ou autobus pédestre, est un mode de ramassage scolaire qui consiste à convoyer les enfants à pied, accompagnés par des parents volontaires, sur les trajets domicile-école. Comme pour un transport en commun, il peut y avoir plusieurs lignes et points d’arrêts pour arriver à destination.Le vélobus relève du même principe mais avec un déplacement à vélo.En savoir plus : Guide du Réseau Mille Patte
Si la balade peut être une fin en soi, l’utilisation du vélo ou de la trottinette peuvent être également utilisés pour un déplacement en groupe vers la piscine, un musée, une salle de spectacle, un lieu de pique-nique, un espace de loisirs sportifs, pour une découverte guidée de la ville …Attention toutefois, une sortie à vélo se prépare et a tout intérêt à être précédée de temps d’exercices de maniabilité, d’une sensibilisation au code de la route, d’une vérification de l’état des vélos.
Les enfants grandissent vites et leurs véhicules sont vite inadaptés à leur taille.Sur le principe des vide-greniers, l’école peut organiser un temps de vente / échange de vélos, trottinettes, rollers, skates, casques, accessoires et pièce détachées.
Une « Rue aux enfants, rue pour tous » est une rue fermée temporairement, certains jours et heures bien précis, à la circulation motorisée. Les enfants peuvent alors jouer en toute sécurité et toute tranquillité. Elle s’adresse aux riverains, habitants des rues avoisinantes ou de la ville. Des structures de jeux, éphémères ou non, peuvent être installées et des animations organisées : la rue se trouve ainsi métamorphosée. L’espace doit être clairement délimité et une signalétique mise en place avec un affichage « Rue réservée au jeu ».La rue d’une école est un lieu pertinent pour organiser ce type d’évènement et peut s’organiser en étroite relation avec les autres acteurs du quartier (associations, mairie de quartier, riverains, …).En savoir plus : https://www.ruesauxenfants.com/
Cette solution évite les embouteillages et les stationnement sauvages devant l’école qui génèrent un climat anxiogène, une pollution de l’air. En revanche, elle favorise le fait que les enfants réalisent tout ou partie du trajet domicile-école en mode actif. Voir la fiche bonne pratique du Crem sur l’expérience de la Ville d’Halluin.
Pour sensibiliser les parents mal stationnés au moment des entrées et sorties de classes, une action peut consister à remettre des faux PV. Une variante peut-être de distribuer des cartons jaunes aux automobilistes mal garés.
Invitez les enfants à venir un matin à vélo, en trottinette, … et déguisés pour une grande parade dans la cour sous l’œil des parents. Les véhicules peuvent également être décorés !L’école Bara-Cabanis à Lille organise une parade de ce type pour marquer la fin du challenge de l’écomobilité scolaire. Si les autorisations nécessaires sont réunies, cette parade peut se dérouler en dehors de l’école.
A l’aide d’une grille d’observation, ce diagnostic peut associer des enfants, des parents d’élèves, des représentants de la mairie pour repérer autour de l’école les endroits qui mériteraient un traitement particulier (point durs) pour améliorer et encourager la venue à l’école en mode actifs.
Dans la cours d’école, des exercices individuels et collectifs peuvent être proposés aux enfants pour développer leur capacité à manier leur vélo et être à l’aise avec tous les gestes nécessaires pour rouler dans la circulation : tenir une trajectoire rectiligne, savoir contourner un obstacle, savoir se retourner, lâcher le guidon d’une main, anticiper un freinage.Ces ateliers peuvent être complétés par une petite sortie dans le quartier à la découverte des aménagements cyclables et émaillé d’exercices individuels pour que les élèves adoptent un comportement qui ne les mettent pas en danger.Le Crem peut vous conseiller et organiser des temps de formations pour découvrir et utiliser ces exercices. Exemple d'atelier.
L’apaisement du trafic aux abords des écoles lèvent le frein à la mobilité active et rassure les parents d’élèves.Ces idées d’aménagements peuvent faire l’objet de temps de concertation avec les services de la commune en charge de la voirie.
Vous souhaitez organiser des séances et activités en classe autour du sujet de la mobilité ? De nombreuses ressources pédagogiques sont disponibles en ligne sur le site du Crem: http://www.ecomobilite.org, rubrique «écomobilité scolaire » et sur le portail national Mobiscol : https://mobiscol.org/pedagogie/

Cette liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à partager vos idées et expériences avec nous !

Si vous souhaitez engager votre école dans un plan de mobilité scolaire (démarche organisée et concertée pour favoriser l’écomobilité scolaire), le CREM peut vous conseiller et vous mettre en relation avec les interlocuteurs compétents de votre territoire.